On grimpe en famille au pont de fées

Parce qu’à vivre dans un petit paradis, on devient exigeant, il y a des week-end ensoleillés où on s’entend dire « pff…j’en ai marre d’aller à la plage » ! Et quand les copains avec qui vous avez prévu de passer le dimanche se font la même réflexion, on réfléchit ensemble pendant 2 minutes puis on charge pique-niques, cordes, chaussons d’escalade, baudriers et ouistitis (baudrier / harnais enfant) dans la voiture et on part en direction du spot d’escalade du pont des fées !

 

Voitures garées, on marche environ 10 minutes pour arriver à une clairière au pied d’une petite falaise sur laquelle les apprentis grimpeurs s’en donnent à cœur joie ! On prend le temps de déballer les affaires, d’installer les hamacs et on envoie un adulte ouvrir une première voie.

« Les enfants ! Qui veut grimper ? ». Pas de réponse… Peut-être qu’on aurait du attendre un peu avant d’installer les hamacs (qu’ils appellent désormais « balançoires » ) !!!

C’est finalement Mademoiselle C. qui se lance et nous fait une démonstration du haut de ses 8 ans. Voilà de quoi motiver les plus jeunes à quitter les hamacs pour voir ce qui se passe ! L’avantage de ces voies c’est qu’elles sont faciles et qu’elles permettent à un adulte de grimper, sans équipement, à côté des plus petits sur environ 2 mètres. C’est ainsi que numéro 1 a grimpé ses premiers mètres à 2 ans ½ (et a pesté sur maman au moment de redescendre parce que bien sur, lui, il voulait aller tout en haut) !

Tout le monde participe, on grimpe et on assure les grimpeurs ; même Monsieur Papa pourtant sujet au vertige s’y essaie avec beaucoup de pragmatisme en disant : il n’y a pas meilleur endroit pour essayer !

pont_fee

Notre pique-nique à nous était plutôt classique mais nos voisins de clairière, visiblement des habitués, ont dégainés grilles et saucisses pour un gros barbecue ! A noter pour la prochaine fois !

 

On retiendra le côté très familial du spot, bien ombragé, suffisamment grand pour qu’on ne soit pas les uns sur les autres mais assez petit pour qu’on n’ait pas peur d’y perdre nos petits lutins. Et parce qu’on ne se refuse rien, on terminera la journée sur la plage d’Angon (oui parce qu’au final on les aime quand même nos plages !), les pieds dans le ruisseau !

 

Précisions : il n’y a pas de location de matériel ni d’école d’escalade sur place, vous venez donc avec votre propre matériel. N’oublions pas que l’escalade reste un sport à risques et qu’il y a des règles élémentaires à respecter, d’autant plus qu’il y a beaucoup d’enfants sur le site ! Alors ne nous surestimons pas et assurons nous d’être suffisamment autonome avant de nous lancer en solo (ou plutôt, sans encadrement !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *